Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau malware Locky

Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau malware Locky

Tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau malware Locky

Le virus Locky a déjà fait énormément de victimes, parmi lesquelles des cabinets d’avocats, des hôpitaux, des agences publicitaires comme l’AFP et bien d’autres organisations. Au niveau mondial, les Français seraient les plus touchés par ce nouveau ransomware.

virus

Qu’est ce que Locky ?

Locky est un virus bien particulier : il s’agit d’un ransomware qui s’empare de vos données en les cryptant et qui vous réclame par la suite une rançon à payer afin de retrouver vos fichiers. C’est un malware qui peut toucher tous les systèmes d’exploitation Windows.

Comment Locky opère-t-il ?

Dans la plupart des cas, il s’infiltre au sein des ordinateurs via une pièce jointe contenue dans un mail. Ce mail, dont l’objet n’est pas suspect, se présente comme un document urgent (Convocation au tribunal, relance de facture…). Une fois la pièce jointe téléchargée, il est trop tard.

En pratique, Locky va installer un extrait de code sur le disque dur de l’ordinateur. Ce code va communiquer avec le serveur des pirates afin de télécharger le restant du code malintentionné ainsi qu’une clé de chiffrement unique. Après cela, Locky va crypter votre disque dur interne, vos disques durs externes, et mêmes les clés USB qui peuvent être branchées. Votre ordinateur devient alors illisible : vous avez perdu tous vos fichiers !

Un message va s’afficher sur votre écran : celui-ci est rédigé par les hackers et contient la marche à suivre afin de payer la rançon et acquérir le code qui vous permet de retrouver vos fichiers.

locky

Les bons réflexes pour se prémunir de Locky ?

Étant donné que Locky s’infiltre via une pièce jointe contenue dans un message, il faut donc rester prudent et ne pas ouvrir les mails qui vous semblent suspects. (D’expéditeurs inconnus, fautes d’orthographe et de grammaire,…etc.)

En cas de doute, s’assurer auprès de l’expéditeur de la véracité de l’envoi du message.

Pensez à mettre à jour les équipements de protection de l’ordinateur (antivirus notamment).

Que faire en cas d’ouverture de la pièce jointe ?

La première chose à faire est de couper la connexion internet (débrancher le wifi ou bien le câble ethernet).

Penser aussi à signaler l’attaque aux autorités : vous pouvez le faire grâce à la plateforme Pharos.

 

Ebtissem Ayari


Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont marqués *

Infos légales - Copyright © 2016 www.MonApp.fr